Haut
de page
Retour

Entreprise

Notre cabinet près de la gare de Lens vous accompagne face à l'évolution des règlements

Évaluation de l’avantage en nature d’un véhicule électrique

L’arrêté du 21 mai 2019 modifiant l’article 3 de l’arrêté du 10 décembre 2002 décrit le mode d’évaluation des avantages en nature en vue du calcul des cotisations de sécurité sociale s’agissant de la mise à disposition de véhicules électriques par l’employeur. Le texte précise que les frais d’électricité engagés par l’employeur pour la recharge du véhicule sont exclus de la liste des dépenses servant à évaluer l’avantage en nature (coût d’achat ou de location, frais d’entretien, assurance etc.).

profitez de notre expertise dans la gestion de la RH dans le Nord de la France

 D’autre part, les dépenses engagées pour le véhicule sont évaluées après application d’un abattement de 50 %, dans la limite de 1 800 euros par an. Ces règles sont valables pour les véhicules fonctionnant exclusivement au moyen de l’énergie électrique et mis à disposition durant une période comprise entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2022.

Un nouvel arrêté mettra à jour la valeur de l’abattement au 1er janvier 2023, en tenant en compte de la différence de coût entre un véhicule électrique et un véhicule thermique équivalent à cette date.

En outre, l’arrêté précise que l’utilisation par les salariés, à des fins personnelles, d’une borne de recharge des véhicules électriques mise à disposition par l’employeur ne constitue pas un avantage en nature. Cette mesure concerne les bornes mises à disposition depuis le 1er janvier 2019 et jusqu’au 31 décembre 2022.


Parlez à un expert Aequitas

Contactez-nous