Haut
de page
Retour

Fun

Le Busabiclou : nouveau concept de la métropole pour réparer en direct les vieux vélos

Pour réparer son vélo, d’habitude, vous allez chez le réparateur.  Et si l’atelier de réparation venait à vous ? C’est la folle idée derrière le Busabiclou, un bus roulant au gaz naturel, qui s’arrête dans les villes de la métropole lilloise pour réparer gratuitement les vélos cassés.

Le Busabiclou tourne dans la métropole pour réparer les vieux vélosTout est parti d’un constat d’André Decoster, le président et fondateur de l’association du Busabiclou, il y a quelques années. En juin 2017, l’amateur de vélos remarque que les ateliers de réparation disparaissent peu à peu. Or la demande pour les vélos commence à augmenter. De ce fait, il récupère un vieux bus à Nantes, le collectif Renart lui offre une seconde vie avec l’aide de ses bombes aérosol et le voilà parti sur les routes du Paris-Roubaix en avril 2018. Depuis, il parcourt celles de la métropole.

Dans cette histoire, le héros, c’est vous aussi. Car si des salariés et bénévoles sont présents pour réparer le vélo, ils sont également là pour vous aider à le faire. Après le confinement, les mesures de sécurité impliquent de ne plus toucher aux outils, mais vous êtes toujours invités à écouter les conseils de l’équipe. De ce fait, vous ne payez rien, sauf les pièces de rechange si la réparation les nécessite.

Le local, 11 rue du stand de tir à Roubaix est ouvert au public du jeudi au vendredi de 10 heures à 17 heures, et le samedi de 9 heures 30 à 13 heures. Les arrêts de la tournée du Busabiclou sont indiqués sur le site et la page Facebook de l’association.

Parlez à un expert Aequitas

Contactez-nous