Haut
de page
Retour

Entreprise

Le FEC et la notion de centralisation des écritures

logiciel gestion cabinet comptable Lille Douai et LensIl arrive bien souvent que des clients communiquent à leur expert-comptable des fichiers Excel récapitulant leurs ventes ou encaissements du mois, et que ce dernier comptabilise une écriture de cumul mensuel. C’est ce qu’on appelle la « centralisation des écritures ».

Néanmoins, l’administration a clairement précisé que ces cumuls mensuels ne sont possibles que lorsque l’entreprise utilise un logiciel agréé de gestion de caisse, de gestion des stocks, de gestion commerciale ou un logiciel spécifique permettant de justifier le détail d’une centralisation comptable.

En effet, ces logiciels agréés permettent en cas de contrôle de fournir le détail des écritures sous forme informatisée, répondant donc à l’obligation du FEC.
Par contre, dès lors que l’extraction n’est pas issue d’un logiciel agréé (par exemple le suivi est fait intégralement sur Excel), il est obligatoire d’avoir le détail ligne par ligne dans la comptabilité, et une centralisation ne sera pas tolérée, et le FEC peut alors être rejeté.

Pour rappel, un rejet de FEC peut engendrer des amendes (majoration de 10% du redressement, amende de 5 000 €), l’application d’une procédure d’évaluation d’office, ou alors un rejet de comptabilité qui peut avoir de lourdes conséquences …

Lire l’article : Les obligations liées au FEC


Parlez à un expert Aequitas

Notre offre