Haut
de page
Retour

Entreprise

Aequitas, cabinet d'expertise-comptable sur Douai, partenaire de vos projets

Les aides disponibles en cas d’embauche d’un apprenti

L’embauche des apprentis est une démarche appréciable récompensée pour les entreprises par des aides à l’embauche.
Depuis le 1er janvier 2019, une aide pour inciter les entreprises à embaucher des apprentis a été mise en place : il s’agit de l’aide unique. Elle se substitue à d’autres aides : la prime régionale à l’apprentissage pour les TPE, l’aide régionale au recrutement d’un apprenti supplémentaire, le crédit d’impôt apprentissage ou encore l’aide TPE jeunes apprentis que nous avions expliqué dans un précédent article.
L’aide unique est délivrée sous certaines conditions :
– Avoir moins de 250 salariés dans l’entreprise
– Le contrat d’apprentissage doit être conclu après le 1er janvier 2019
– Le diplôme ou le titre préparé par l’apprenti doit être de niveau inférieur ou égal au bac

Le montant de cette aide varie selon l’année d’apprentissage. En effet, elle peut aller jusqu’à 4125 € pour la 1ère année du contrat d’apprentissage et jusqu’à 1200 € maximum pour la 4ème année d’apprentissage.

Néanmoins, il faut savoir que l’exonération de charges sociales du contrat d’apprentissage est abolie et remplacée par une réduction générale des cotisations patronales pour les rémunérations n’excédant pas 1,6 SMIC. Les cotisations patronales de retraite complémentaire légalement obligatoires (Agirc-Arrco) sont également exonérées à partir de janvier 2019 ainsi que la contribution patronale d’assurance chômage à partir d’octobre 2019.

Pour les entreprises de plus de 250 salariés et redevables de la taxe d’apprentissage, il est possible de déduire de la taxe d’apprentissage une créance Bonus Alternant mesurée selon le nombre d’apprentis compris entre 5 % et 7 % de l’effectif annuel.
De plus, il existe d’autres aides pour les apprentis handicapés.


Parlez à un expert Aequitas

Contactez-nous