Haut
de page
Retour

Social

Quelle indemnisation en cas de maladie depuis la sortie de l’état d’urgence ?

Depuis la fin de l’état d’urgence sanitaire soit le 11 juillet 2020, les salariés malades identifiés ou non identifiés au coronavirus se voient de nouveau appliquer trois jours de carence avant de pouvoir bénéficier des indemnités journalière de Sécurité Sociale.

Personnes portant des masques en tissu Vecteur gratuitCependant une prolongation de trois mois du dispositif mis en place pendant l’état d’urgence s’applique pour les salariés non malades mais considérés comme « cas contact ». Autrement dit, il s’agit des salariés bénéficiant d’un arrêt de travail dérogatoire car ils ont fait l’objet d’une mesure d’isolement pour avoir été en contact avec une personne atteinte du coronavirus.

De ce fait jusqu’au 10 octobre 2020, ces salariés pourront bénéficier des IJSS dès le premier jour d’arrêt. Il faut également noter que les conditions d’ouverture de droit aux IJSS ne doivent pas nécessairement être respectées pour pouvoir y prétendre. De plus, les salariés ayant un arrêt de travail dérogatoire percevront de la part de l’employeur une indemnité complémentaire légale dès le premier de leur arrêt et sans condition d’ancienneté.

Parlez à un expert Aequitas

Contactez-nous